Citation.

Moi là, j’haïs Pierre Lavoie. Je sais vraiment pas pourquoi je l’haïs comme ça, il m’a rien fait, je l’ai même jamais vu de ma vie, mais je sais pas, sa tête me revient pas. Aussi bonne soit la cause qu’il défend et aussi impressionnantes que soient ses prouesses athlétiques, Y. M’É. NARVE. J’ai comme le feeling qu’il se sert de son malheur pour se promouvoir, pis ça me répugne.

Voilà, c’est dit.

L’autre fois en moto, on croise des cyclistes. Des criss de cyclistes dans l’chemin, ceux qui se prennent pour des véhicules pis qui roulent dans la voie de droite en oscillant, même si y’a une tabarnak de piste cyclable 3 mètres à côté. Les mêmes criss de cyclistes qu’on a tout le temps peur de percuter, comme si leur suit de lycra allait les protéger de quoi que ce soit.

Ceux-là.

L’Homme : Voyons, tasse-toé donc du chemin Pierre Lavoie!
Moi : Pierre Lavoie, j’l’haïs assez. Lui pis ses enfants vivants.

(Pis le premier qui vient pleurnicher parce que je suis pas fine, j’lui pète les palettes avec une pelle ronde. Rouillée.)

Advertisements

5 réflexions sur “Citation.

  1. Hum. Pertinent.

    T’aurais pu souhaiter la mort de mes enfants à naître aussi, ça aurait eu plus de sens. Parce que tsé.. si je meurs.. y’a des osti de bonnes chances que si je me tue, je sente pas grand-chose. Contrairement à quand tes enfants meurent, là tu sens d’quoi.

    Si t’es pas capable de catcher le second degré, j’pense que c’est pas moi qui mérite la mort…….

    :)

Vos mots de tête

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s