La honte.

Y vient de m’arriver quelque chose d’absurde.

Je suis allée au bronzage en sortant du travail. Après 4 minutes de cabine debout en surchauffe totale, je me rhabille, mais je me dis fuck off, je remets pas tout, je retourne chez moi quand même. Donc je skip la brassière et la chemise; je mets juste la camisole et le chandail à manches longues.

J’arrive chez moi, je sors le stock de ma sacoche… Pas de brassière.

Calisse.

Advertisements

4 réflexions sur “La honte.

  1. D’un côté, si t’as brassières était pas super cute, genre de vieille brassière confo, c’est la honte.

    Par contre si c’était une cute, ou pire, ta préférée, tu peux retourner là la tête honte, mais c’est plate de l’avoir perdue.

  2. Camille : Nanon. Brassière de semaine confo que tu sais que personne d’autre que toi va la voir.

    Aucun regret à la laisser là. lol

  3. Mettons que tu veux la ravoir et le commis demande des preuves, tu fais quoi?
    Tu vas aux objets perdus?

Vos mots de tête

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s