Inconditionnelle.

Trop de gens pour l’espace disponible. Trop de gens pour l’espace disponible, merde!

Je n’ai cessé de me répéter cette phrase, alors que je m’engouffrais au coeur de votre Montréal adorée.

Je. N’aime pas. Montréal. C’est dit.

La masse. La proximité obligée. L’aisselle mal rasée d’une vietnamienne, juste là, sous mon nez. Merde. Merde!

Faire la queue, des heures de temps; au resto, à la caisse, dans le métro, dans le traffic. Les autres autour attendent sans broncher; 20 minutes, une heure, deux s’il le faut! Le temps qui passe s’accumule et s’accumule; à coup d’une heure par-ci, une heure par-là, tu te retrouves à 60 ans avec, en poche, un titre de métro échu. La vie est passée.

De l’anglais, tout autour. Difficile de ne pas se croire ailleurs. Un punk, dans le métro, crie T’es au Québec icitte, tabarnak! Si t’es pas capable de parler français, crisse donc ton camp! Je ris. S’ouvrir aux autres, je veux bien; devenir les autres, non. Si j’habitais Montréal, je serais séparatiste, et le 24 juin, j’aurais des fleurs de lys plein le visage.

Tellement de raisons d’être de mauvaise humeur. Je sacre. À Montréal, je sacre plus encore.

Un bouchon de circulation, à minuit, un jeudi soir. Sur Ste-Catherine, du monde, partout partout, comme s’il y avait une raison de tous s’attrouper sur une même rue.

Je souris à des gens qui ne me le rendront jamais.

Je croise des personnalités multiples, des styles éclectiques; à trop vouloir être différents, ils se ressemblent tous. Une masse compacte de gens dans laquelle les personnalités se perdent, se confondent. Comment savoir qui tu es dans tout ce bazar, tout ce bruit, toutes ces possibilités? Habitué d’être un parmi tant d’autres, on se résigne à ne prendre qu’un quart de l’espace qui nous reviendrait de droit.

Chez moi, on me voit; là-bas, je m’agglutine aux autres, je suis la masse. Je ne suis personne.

N’essayez pas de m’expliquer; je ne comprendrai jamais ce que vous lui trouvez.

Advertisements

2 réflexions sur “Inconditionnelle.

  1. Oh peanut…..

    Je peux comprendre.

    Es-tu allée un peu plus dans les coins que je te suggérais ? Je ne dis pas que ça aurait été parfait, ou + à ton goût, mais sans vouloir parler pour tous les montréalais, (et j’en connais une criss de gang) je ne connais PERSONNE qui va downtown (Ste-Cath, Peel, Crescent et cie) . (outre que pour le boulot, peut-être)

    Et honnêtement, au bar où je travaille, je pogne un anglo par semaine, genre, et c’est du monde en vacances, de Boston, du UK, ou de Vancouver……

    Chaque quartier est différent, et moi c’est ce que j’aime, tout le monde fitte quelque part, un jour ou l’autre, j’imagine.

    Mais des aisselles en pleine face, qu’elles appartiennent à qui que ce soit, j’en veux pas près de mon nez moi non plus !!!

  2. Haha Vickie, j’aurais dû aller te voir, peut-être que ça m’aurait réconciliée avec Montréal. :P

    Mais en fait je suis allée me promener seulement vendredi PM, et il a commencé à pleuvoir donc je suis pas allée partout où j’aurais voulu.. Samedi je me suis ramassée à prendre le métro à Jean-Drapeau, en même temps que tout le monde sortait d’Osheaga. Mauvais timing. lol Dimanche j’en avais tellement ras-le-cul d’avoir perdu ma vie à attendre partout — dont à la Ronde, où j’ai fait un manège en 8 heures.. tu vois le genre — que j’ai dit fuck off, je reste à’ maison où j’ai mieux apprécié un souper en famille bien arrosé qu’un cassage de cul downtown encore!

    La patience, c’est genre la qualité que j’ai le moins. Je suis crissement pas faite pour Montréal. lol

    Je pense que pour apprécier Montréal, faut pas avoir de char, travailler sur un horaire pas habituel, rester près de tout pis pas être trop pauvre. Genre. lol

Vos mots de tête

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s