Illumination.

La semaine dernière, j’ai succombé au Gars qui semblait trouver ça vraiment fade, de pas avoir de sapin.

Le gars : Ouin mais. On va les mettre où, les cadeaux?
La fille : Là là, sur le meuble dans la salle à manger.
Le gars : Ben là… C’est poche. Des cadeaux, ça va en-dessous d’un arbre de Noël!
La fille :  Tu comprends pas là, je ferai pas de sapin de Noël ici certain! Où on va le mettre, premièrement? (Comme si l’appart était pas assez grand… c’est la control freak de l’espace vital qui parlait à ce moment-là..) On fera un cercle à terre pis on s’en imaginera un, ok?

Deux jours après, j’en avais acheté un tout mini, mais j’en avais acheté un. Avec une guirlande. Pis des boules disco en guise de décorations.

Dimanche après-midi, après être allée me geler le derrière et geler les pattes du chien au Marché de Noël — là où y’a une vendeuse de caramel plus hostile qu’un évadé de prison — je m’éblouissais devant la belle bordée de gros flocons mouilleux qui déferlait. À un moment, j’ai même dit « Aah, c’est beau hein? Ça me donne le goût de mettre des décorations de Noël, on dirait. »

Après, en écoutant le Grinch, je me suis dit que j’étais peut-être passée du côté des Chou, finalement. J’ai vraiment cru que cette année, j’allais aimer ça, Noël.

Mais aujourd’hui, en allant au magasin après le travail pour régler 2-3 cadeaux et en sortant de là 1h30 plus tard, les pieds en compote avec 0 sac dans les mains, j’ai comme eu une illumination soudaine : j’haïs Noël parce que j’haïs chercher des osti de cadeaux pis de jamais trouver. Le cassage de tête, les dépenses folles pour pas faire si plaisir que ça, finalement, la course d’un magasin à l’autre, le stress de pas trouver ce qu’on cherche, la déception d’acheter autre chose qu’on cherchait pas, ARGH-E.

Finalement, je suis un Chou, mais je suis la p’tite crisse qui réalise que Noël est rendu ultra commercial et qu’avec tout ça, on a perdu ce qu’on venait chercher au départ.

Moi à Noël, je veux pas un iPad, je veux pas une télé HD 60 pouces, je veux pas une fucking cafetière Keurig qui fait juste une tasse à’ fois (duh!); je veux passer du temps avec ma famille que je vois pas assez souvent, faire des soupers à n’en plus finir, passer la soirée à jouer à des jeux débiles ou à dire des conneries autour d’un café épicé qui fait sourire les matantes plus que d’habitude, je veux qu’on se colle en pyjamas pis en bas de laine en écoutant un film l’après-midi, qu’on fasse une batch de sucre à’ crème, n’importe quoi! Quelque chose qui coûte rien, mais dont on va parler pas mal plus longtemps que la fois où j’ai déballé ma cafetière Keurig.

Advertisements

4 réflexions sur “Illumination.

  1. Alléluyaaaahhhhhh!!!

    J’haïs donc toutes les maudites obligations qui viennent avec Noël. Les osties d’échange de cadeaux poche où on se fait une liste de suggestions, à ce compte je vais garder l’argent et y aller moi-même l’acheter le foutu cadeau. Je déteste essayer de contenter certains membres de la famille qui comprennent pas qu’on peut pas être partout à la fois.

    Mais les autres trucs qui entourent Noël, j’aime ça: les décorations, les lumières colorées, les biscuits en pain d’épice, l’attente de mon Coco impatient de voir ce que le Père-Noël lui aura apporté, manger trop de bons trucs et boire juste assez pour pas m’endormir dans un sofa malgré le bruit.

    Mais quand je pense qu’on est le 13 et que j’ai encore zéro cadeau de fait… crime que je me rappelle pourquoi je trippe pas Noël.

  2. Hahaha! Ouin. On est plusieurs à feeler d’même on dirait hein? Pourquoi d’abord on s’insurge pas? Moi je pense que cette année, je call la shot pour l’an prochain. On décore, on bouffe, on passe du temps ensemble, mais on se donne rien d’autre que des cartes avec des mots gentils dedans.

    Une fille avec qui je travaille dit toujours que c’est plus facile de donner son argent que de donner son temps. Elle a ben raison! C’est ben plus facile acheter un cadeau que de t’asseoir devant une carte et écrire quelque chose de fin.

    Mais si j’arrive avec des cartes c’t’année sans avoir callé la shot, je pense que je vais avoir des sourires jaunes… Surtout que certains m’ont déjà acheté quelque chose! hahaha!

  3. Le Noel que tu veux cette année me donne des envies à moi aussi! Juste être là tous ensemble et partager autre chose que des cadeaux. De plus en plus les gens aspirent à ça je crois.

Vos mots de tête

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s