Sportive.

J’ai jamais, jamais été sportive.

À la grandeur que j’ai, j’aurais pu être basketteuse, volley-balleuse, tennis woman, mais non. J’ai jamais eu aucun intérêt envers les sports, quels qu’ils soient. Dès mon plus jeune âge, je trouvais déjà que pratiquer un sport était contraignant. Mes cours de gymnastique du samedi matin m’empêchaient d’écouler Vazimolo, et ça me faisait chier. J’ai lâché. Mes cours de natation ne m’apportaient aucun challenge. J’ai passé mon jaune et j’ai lâché.

Suite à mon engouement plus que palpable — sentez l’ironie ici — mes parents ont décidé de juste me sacrer patience avec ça. Maintenant, je me dis que j’aurais aimé ça qu’ils poussent un peu plus. Mais je comprends maintenant mieux que tu ne fais pas faire ce que tu veux à un enfant : quand tu te bats déjà beaucoup avec lui pour qu’il mange ce qu’il y a dans son assiette, qu’il fasse ses devoirs et qu’il se couche à l’heure que tu veux, rendu au point de lui faire faire une activité sportive, je comprends que tu puisses juste laisser faire.

Ça fait qu’aujourd’hui, je suis bien bien loin de mon 30 minutes d’activité physique par jour. Sauf si on compte tous les pas que je fais au bureau, là d’après moi je suis correct, mais sans plus. Je cherche en vain une activité qui m’intéresse et qui me motiverait. Peine perdu.

J’ai commencé l’escalade avec mon chum. J’adore ça, j’ai toujours aimé grimper, mais je déteste le bout où c’est moi qui suis en bas à rien faire — ben.. à tenir la vie de mon chum au bout d’une corde, quand même, mais où je grimpe pas.

J’ai aussi commencé à jouer au tennis un peu l’été. J’aime ça, même si je manque de contrôle et que je frappe parfois la balle dans la piscine du voisin du terrain. Mais dès qu’il fait trop chaud, je pompe pis j’ai pu de fun. Je bougonne avec ma raquette et mon chum finit par abdiquer à force de me voir me traîner les pieds et frapper la balle sans entrain.

J’endure 0 la chaleur, je déteste suer et je respire mal dès qu’il fait chaud ou que la patate me pompe trop. Dès qu’un de ces 3 éléments-là survient, mon fun disparaît comme par magie. De plus, j’ai absolument aucun désir de compétition ou de dépassement : je ne retire aucun plaisir à gagner, et je ne ressens aucun sentiment d’accomplissement quand je finis par réussir ce pour quoi je rush depuis 1h. Ça diminue donc de beaucoup l’intérêt que je pourrais avoir ou la motivation que je pourrais aller chercher.

J’ai pensé faire de la raquette cet hiver, mais encore là je suis pas trop sûre que ça va me rejoindre : je gèle rapidement, je déteste quand le nez me coule tout seul et porter une tuque me pique immanquablement le front. Misère!

Je ne suis pas une sportive. J’aimerais ça aimer ça, mais j’ai pas encore trouvé chaussure à mon pied.

Qui aurait cru que trouver un sport était plus compliqué que trouver un homme?

Advertisements

12 réflexions sur “Sportive.

  1. Moi aussi je suis ZÉRO sportive. Mais depuis 2 ans je fais du spinning et J’ADORE ca !!!
    Pas de compétition, t’es toute seule avec ton vélo pis tu te donnes. (mais bon, c’est sûr qu’à certains moment l’orgueil embarque alors tu te donnes encore plus !! hihi)
    C’est hyper cardio (jusqu’à 600 calories brûlées par séance d’une heure) et ca fait des belles cuisses musclées :)

  2. Ouf.. du spinning? Plein de monde ensemble dans un gym à faire du vélo? J’HAÏS le vélo, ça me donne mal aux fesses. haha

    Moi tu m’aurais plus genre avec quelque chose de l’fun, genre de la danse, du gum boots, du zumba, du hiphop.. ça d’après moi j’aurais assez de fun pour oublier que je sue. haha

  3. Ah oui, le spinning!!! Tellement MON sport!! J’ai jamais autant trippé à avoir le dessus sur mon corps que du temps où j’en faisais 3 fois semaine. Au début je voulais mourir, mais quand t’arrête d’être essouflé, pour ne pas dire étouffer, le sentiment que tu as quand tu finis c’est incomparable.

    Sinon, pour avoir essayé pas mal de trucs je te dirais que peu importe le sport que tu choisis, faut que tu y ailles avec un but quel qu’il soit: maigrir, muscler, t’amuser, te dépasser, à toi de voir. Et une fois que t’as ta motivation faut t’y accrocher. Plus concrètement, voici mes suggestion si tu n’es vraiment pas sportive: un cours de tonus ballon. C’est vraiment accessible si t’es pas sportive d’avance et se rouler sur un gros ballon c’est ben ben l’fun. En prime, tu te découpes des muscles sans suer ta vie. Sinon, le yoga c’est vraiment le top selon moi. Ça rend flexible, ça muscle, ça détend et ça réénergise autant le corps que l’esprit. Tu viens a avoir chaud, mais on peut pas réellement appeler ça suer, à moins de faire du hot yoga. Si t’as jamais essayé, tente le coup, c’est vraiment le fun. Je suis du genre à toujours grouiller, toujours occupée, mais j’adore prendre le temps de tenir la posture, prendre le temps de respirer et surtout ne penser à rien. Et que dire du maintien, ça t’améliorer ça le temps de le dire. Tu m’en donneras des nouvelles si jamais tu essaies.

  4. Pour ma part j’aime bien le jogging, le ski ( ça m’en prenais un sport l’hiver) et les arts-martiaux. J’ai fais du Karaté et du ninjutsu. Le fun avec les arts-martiaux c’est la connaissance du corps ces forces et ces faiblesses et il y en a pour tout les gouts. En plus être un ninja c’est super cool!!!

  5. Camille : Ouin j’avoue le yoga j’y avais déjà pensé pis finalement je sais plus trop pourquoi mais j’ai laissé faire. Je devrais m’inscrire pour janvier, je pense que je pourrais aimer ça. Ça me relaxerait en même temps de me rapprocher de mon moi intérieur. hahaha!

    Du patente sur ballon, j’ai déjà fait un essai au énergie cardio dans une activité où on essayait un peu tout ce qui se donnait comme cours là-bas.. J’ai détesté le prof, et c’est le seul qui le donne.. me rouler sur un ballon pendant qu’un osti d’français te fait des jokes un peu salaces, je trouvais ça franchement déplaisant. hahaha!

    La seule autre affaire qui me gosse avec le sport — à part suer pis toute.. — c’est que c’est contraignant. Moi avoir de quoi de prévu chaque mardi-jeudi chaque semaine, ça me gosse tellement. Je déteste avoir des choses prévues d’avance à mon agenda, ça doit être un genre de maladie mentale. lol

    Clodey : Le jogging je voulais m’y mettre. J’ai 0 mais vraiment 0 cardio mais je pense qu’à la longue, je pourrais peut-être aimer ça. J’aime beaucoup marcher parce que je trouve que ça me permet de penser à plein d’affaires, pis ça me fait oublier que je « fais un effort physique ». Je pense que je pourrais obtenir le même feeling avec la course. Faut commencer graduel j’imagine.. (Ah oui, ai-je précisé que j’ai 0 patience et que je lâche dès le premier obstacle parce que j’ai pas la force mentale pour attendre les progrès?! Je suis foutue, je sais.)

  6. Je suis comme toi je déteste suer et tout, mais j’ai trouvé le sport qui était vraiment plaisant et que tu ne sais pas que tu sues l’aquaforme. C’est un sport avec du monde mais la seule personne que tu dois dépasser c’est toi-même. J’aime vraiment ça. Le plus difficile c’est de se botter le c** pour sortir l’hiver pour aller en faire.

  7. Oui effectivement c’est une bonne idée, j’en ai fait une fois et je trouvais ça bien. Par contre on dirait que c’est destiné aux mémés parce que j’avais que des madames dans mon cours et quelques filles un peu plus jeunes, mais la majorité avait plus de 50 ans.. ce qui fait que le cours était un peu adapté à elles.

    Comme tu dis, se motiver à aller mettre son maillot quand il fait -20, c’est pas facile non plus..! ;)

  8. Audrey, c’est exactement ça qui m’est arrivé. Un jour j’ai mis mes souliers pis j’ai couru 4km dans un temps raisonnable, le lendemain 5km puis j’ai décider d’amélioré mon temps. Mes meilleurs shot, ben c’était les jours où je pensais pas à courir mais que je jasais dans ma tête tranquille… Seule chose que t’aimeras pas c’est que l’été on su.:P

  9. Clodey : Il faut que tu saches que j’ai zéro mais vraiment zéro cardio! Je sais pas si je serais capable de courir 4-5km, mais bon.. je peux commencer par 1, aussi. :P Comme tu dis, avec de la musique dans les oreilles ou bien dans ta bulle là, je suis sûre que j’aimerais ça. Faire une introspection en même temps que tu fais de l’exercice, c’est un 2 pour 1! ;)

    Mais j’irais le matin tôt.. il fait moins chaud! ;)

  10. Pour commencer graduellement le jogging : http://www.c25k.com/c25k_french.htm
    Perso, je viens de m’y mettre et je suis comme toi, j’ai toujours voulu être sportive, mais je ne l’ai jamais été, et j’ai 0 cardio. Mais justement le jogging c’est excellent pour le développer et oui il faut y aller graduellement, sinon c’est clair que ton corps ne suivra pas… Si tu commences, prends le temps de lire un peu sur le sujet. Par exemple, la façon de respirer est super importante et peut t’empêcher d’avoir des points de côté et d’être essoufflée! Tu devrais être capable de parler en courant… En passant, tu peux acheter pour des peanuts des applications de couch to 5k et c’est crissement moins chiant que se timer soi-même. C’est une tite madame qui te dit de marcher, puis jogger, etc. Bonne chance!

  11. Myriam : Tu me tentes! Tu me fais avoir espoir que je peux y arriver! ;) Là avec la neige qui commence je sais pas si je peux m’y mettre déjà.. mais c’est clairement dans mes projets pour 2013!

Vos mots de tête

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s