Monopole.

Je remarque une situation très répandue chez les filles en général : la quête du monopole.

Je parlais avec une collègue hier. Grippée toute la fin de semaine, elle se plaignait d’avoir quand même dû faire les lunchs, le souper, l’épicerie, le ménage… parce que son chum ne coopérait pas. Première réaction de ma part : trouver le chum vraiment con. Deuxième réaction, à tête reposée : me dire que le chum en question, connaissant sa blonde, s’est peut-être juste tanné de se faire dire que ce qu’il faisait n’était pas correct, et a simplement arrêté d’essayer.

Je parlais avec une amie l’autre jour. Nouvelle maman depuis quelques mois, elle se plaignait que son chum n’était jamais à la maison, que dès qu’il avait une occasion pour fuir, il le faisait. Première réaction de ma part : trouver le chum vraiment con. Deuxième réaction, à tête reposée : me dire que le chum, le connaissant et sachant qu’il voulait vraiment cet enfant et qu’il l’a adoré dès le jour où il a entendu son coeur battre, s’est peut-être juste tanné de se faire dire que ce qu’il faisait n’était pas correct, et a simplement décidé de fuir à la place.

Pourquoi les filles font ça? Oui, je comprends qu’on est un peu TOC, qu’on veut souvent que les choses soient faites à notre façon, même si celle-ci n’est pas la seule et unique façon valable, soyons honnêtes! À trop vouloir transformer les gars en filles, à leur demander d’accorder autant d’importance que nous aux détails anodins comme la façon de placer les manettes sur la table du salon — situation vécue ici —, on va finir par être en couple avec notre équivalent version masculine. Qui aurait envie de sortir avec un gars d’même? Avec un gars qui nous renote que le jus, il va à GAUCHE du lait dans le frigidaire, pas à droite, que les débarbouillettes, il faut les plier TOUTES dans le même sens, que la serviette à mains, c’est la serviette à MAINS, et que la serviette à vaisselle, c’est la serviette à VAISSELLE!

Soyez honnêtes : vous détesteriez vos vies si vous n’aviez jamais rien à chialer contre votre chum. Et les gars, probablement qu’ils détesteraient aussi les leurs si on ne chialait jamais contre eux. Les relations hommes/femmes sont complexes. On ne serait probablement pas tant faits que ça pour se coordonner, en réalité, parce que c’est pas SI naturel : ça se travaille. Fort.

Mais à trop vouloir avoir le monopole, ça fait que ton chum se tanne. Tu ne peux pas logiquement demander à quelqu’un d’adapter tous ses comportements aux tiens, et toi ne jamais mettre d’eau dans ton vin. Laissez de la place à vos chums. Laissez-les essayer de faire les choses, et essayez, vous, de ne rien redire ensuite.

Il y a 50 ans, l’homme arrivait à la maison, se débouchait une bière, s’allumait une clope, s’assoyait devant la télé et disputait les enfants pendant les annonces pour les conneries faites durant la journée. Son rôle se résumait pas mal à ça. Maintenant, on a des gars qui font le lavage, qui cuisinent, qui passent le souffleur dans l’entrée, qui vont chercher les enfants à la garderie, qui changent des couches, qui font l’épicerie.. ben sibole, on peut tu se satisfaire un peu, svp? Le jour où on va faire des filles avec les gars, vous allez être les premières à chialer que vous aimeriez donc ça que votre chum soit Vin Diesel, avec ses muscles pis ses mauvaises manières.

Esti que j’haïs ça, des filles.

Advertisements

6 réflexions sur “Monopole.

  1. Faut comprendre une fois pour toutes que les hommes sont ce qu’ils sont et les femmes sont ce qu’elles sont. Deux mondes complètement différents, qu’il ne faut pas chercher à changer.

    Mais ça fait du bien de chiâler de temps en temps….et de constater que c’est un peu pareil chez la voisine!!

  2. Ah… ça t’as raison que ça se travaille, le couple. L’arrivée des enfants le met aussi à dure épreuve. Les miens, je les ai allaités longtemps (jour et nuit à la demande) et je pestais contre le fait que dès qu’ils lâchaient un petit cri, mon chum me les fourguait en disant : « Mamaaaan, bébé a choisse (soif) ! ». J’étais exténuée.

    On dira ce qu’on voudra, les gars, je pense qu’ils savent pas trop quoi faire avec ça, un bébé naissant. C’est de là que ça part je pense. Mais des couches, Dieu qu’il en a changées! Les puantes du matin, c’était les siennes! Ha Ha!

    Maintenant qu’ils sont plus grands, c’est vraiment 50-50 pour les tâches ménagères, et on se permet tous les deux des moments de liberté. C’est ça qui crée l’équilibre et la satisfaction des deux je crois.

  3. Michèle : En effet, chialer libère un peu! Au moins c’est rassurant quand tu te rends compte qu’il n’y a pas que le tien qui fait des siennes! ;) En même temps, je pense que les deux auraient avantage à apprendre de l’autre : eux apprendre à être plus à l’ordre, et nous apprendre le laisser aller! ;)

    Petite libellule : Je ne serais pas prête à généraliser, mais c’est vrai que souvent, les gars sont moins à l’aise avec un tout petit bébé. Le chum de l’amie en question, cependant, est vraiment impliqué, du moins de ce que j’en ai vu, il voulait vraiment prendre les devants et aider la maman. Je pense juste que mon amie est en fusion ultime avec son fils et que ça l’embête que son chum rentre là-dedans, alors qu’il FAUT qu’il entre là-dedans! Mais comment dire à une toute nouvelle maman de décrocher un peu de son fils et de laisser plus de place à son chum… pas évident! J’en vois beaucoup faire ça.. à gérer à la « fais-le comme je te dis de le faire, ah pis fuck tasse-toi j’vais l’faire! » C’est pas sain pour personne ce régime-là.. ça crisse ton chum à boute, pis ça fait que toi, tu relax jamais.

    Ton chum mets de l’eau paaaaartout dans la salle de bain quand il donne le bain à ton fils? PIS! Ton fils est propre, c’est tout ce qui compte, ça te fera ça de moins à faire!

    Je sais pas si c’est moi qui idéalise – ou qui mesure mal l’effet des hormones! – mais il me semble qu’après avoir accouché, à passer mes journées entières à m’occuper du bébé, le soir quand mon chum arriverait, il me semble donc que je lui laisserais TOUTE la place qu’il faut. Qu’il lave notre enfant dans le lave-vaisselle si ça lui chante, tant que je peux relaxer dans un bon bain chaud avec une revue insipide de filles.

    Bon ok, peut-être pas TANT que ça. ;)

    RedBee : Tout le monde haït un peu les filles à un moment ou à un autre dans sa vie. Je te dirais que dans mon cas, je les haïs pas mal tout le temps. Pis quand je dis « filles » j’inclus juste celles qui nous font toutes paraître pour des esti d’timbrées; pas les normales. ;)

  4. J’ai connu les deux: le gars qui crisse tellement rien, qui se fait torcher et quand il se décide à faire quelque chose s’arrange pour le faire tellement mal afin que tu lui demandes plus jamais rien. Et son total opposé: le gars qui sait tout faire et qui le fait bien. Ménage, popote, lavage (démousse même ses t-shirts), réparations sur la maison, name it! Il le fait et il le fait bien! Ben crime le 2ème modèle d’homme complet était tellement complet qu’il me tombait sur les nerfs des fois! Surtout quand il me reprenait sur ma façon de faire ceci où cela. C’est la que j’ai compris combien j’avais pu être rushante pour le candidat no1.

  5. Camille : Haha tu confirmes ce que je pensais! Si les gars étaient PILE comme on leur demande d’être, on trouverait ça plate, pis on accepterait mal qu’ils soient comme on est, c’est-à-dire pointilleux sur tout! Je connais peu de filles que ça « gosse » pas que quelque chose soit fait autrement que la façon dont elles l’auraient fait. J’ai pour mon dire que tant que c’est fait, ferme ta gueule; ça t’aura au moins évité de le faire toi-même. Tu peux passer un petit commentaire gentil pour lui donner un hint sur la façon de le faire mieux la prochaine fois, mais encore là, ça le fait juste chier, et tu risques de finir par lui enlever le goût de faire quoi que ce soit.

    Être en couple, c’est un perpétuel combat avec toi-même, à te forcer à pas dire tout ce que tu penses tout le temps, à accepter les défauts de l’autre parce que lui accepte aussi les tiens. Les gars sont beaucoup plus dociles de ce côté-là : ils ont beau sortir avec la pire Germaine, la plupart d’entre eux vont encaisser longtemps avant de se fâcher. Nous on veut que tout soit parfait, maintenant.

    Je pense que la plus belle preuve d’amour et d’humilité que tu peux donner à ton chum, c’est de dire « Excuse-moi d’avoir été d’la marde. » Au moins ça prouve que tu le sais que t’es TOC pis que t’essaies de le gérer. haha!

Vos mots de tête

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s