Habituelle.

L’humain est un être étrange qui cherche continuellement ses repères et qui s’attache — inconsciemment souvent — à ceux qu’il s’est créés.

Chaque jour, dans les toilettes du bureau, je prends la même cabine, même si la toilette est bancale et que je passe proche d’en tomber à chaque fois. La seule raison pour en choisir une autre, c’est quand la mienne est déjà occupée ou que quelqu’un a mal flushé — oui, ça arrive. Trop souvent.

Dans mon pot de crayons, 78 crayons aux couleurs différentes gisent, chapeaux en l’air, prêts à être choisis. Chaque jour, je prends le vieux BIC bleu mâchouillé — même pas par moi, qui plus est — parce que c’est lui qui écrit le mieux, je trouve, et qu’il ne me lâche jamais en plein milieu d’un mot.

Dans le divan, je m’assois du côté gauche, parce que c’est là que j’ai forgé le coussin avec la forme de mes fesses. Ça paraît pas à l’oeil nu, mais ça fait toute la différence.

Dans le lit, du côté gauche aussi, pour aucune raison valable, cependant.

À l’épicerie, les mêmes rangées, dans le même ordre, tout le temps.

Le matin, la même routine, les mêmes actions, une après l’autre, à la même heure — ou presque, tout dépendant à quel point je suis en retard ce matin-là.

Au déjeuner, des toasts au beurre de peanut, chaque jour. Du Nutella ou du caramel de temps en temps pour faire changement, mais je reviens vite à mes bonnes vieilles habitudes — ça fait 27 ans que je fais ça, va donc essayer de le modifier.

Milles habitudes, milles repères, anodins mais importants. Des fois, c’est ce qui te donne l’assurance pour passer à travers une journée. D’autres fois, une petite modification à l’une ou l’autre de ces habitudes-là peut, au contraire, te la scrapper au complet.

Gérer les repères, mais savoir accepter les imprévus qui se présentent à travers.

Advertisements

2 réflexions sur “Habituelle.

  1. La routine et les petites habitudes sont sécurisantes. Mais badtrippantes quand on a les blues…!!!
    Parfois, je suis contente de mes petites habitudes, mais quand je suis down, elles m’énervent et me tuent!!!

    Voilà pourquoi chaque matin, je m’oblige à prendre un autre chemin pour aller au boulot, à entrer par une autre porte, à faire du pain doré même si on est lundi matin…etc!

  2. Michèle : Tu combats la routine à grands coups de tête et de pain doré! J’aime ça!! ;)

    La routine c’est bien des fois, mais comme tu dis, il faut savoir la « rocker » un peu si on veut pas qu’elle nous engouffre!

Vos mots de tête

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s