Reflet.

C’est quoi cette manie-là qu’ont les gens qui ont des enfants de persister à te faire croire que ce serait une révélation pour toi aussi d’en avoir?

Pourquoi une fois que tu as décidé de faire des enfants dans la vie, tu es convaincu que c’est LÀ bonne chose à faire pour tout le monde?

Je sais pas si c’est les hormones qui font ça, mais on dirait que dès qu’une fille s’est reproduite au moins une fois — remarquez, j’ai aussi vu des gars agir comme ça; on peut pas tout mettre sur le dos des hormones… — elle tient pour acquis que toutes les filles ont envie de faire pareil.

Rien de mieux qu’un exemple pour illustrer mon propos. Vous allez mieux comprendre encore.

L’autre jour ma chum écrit sur Facebook « Georges St-Pierre, fais-moi un enfant! » Bon. Ça manque un peu de classe, mais on comprend tous que ça veut simplement dire qu’elle a envie de se faire grimper par un petit baraqué aux oreilles en chou-fleur, right?

Ben crime, une de ses chums a écrit « Ah! Est-ce que j’entends l’appel de la maternité? »

Euh. NON? Ça peut pas être moins maternel que ça, avoir envie de se faire grimper par Georges St-Pierre! À quel point tu vis dans ta bulle maternelle pour entendre X quand je te dis Y?

Si j’avais fait des enfants chaque fois que quelqu’un m’a dit que c’était la chose la plus merveilleuse qui pouvait m’arriver, j’en aurais déjà 8, de quelques pères différents, et probablement que la moitié d’entre eux seraient aujourd’hui à la DPJ ou en pension à long terme chez ma troisième voisine.

Faire des enfants parce que les gens te disent d’en faire, c’est de loin la pire raison pour en faire. C’est pas parce que TU as choisi que c’était ça, ton ultime accomplissement dans la vie, qu’il faut que moi aussi j’aie envie de ça, maintenant.

Gère tes envies, je vais gérer les miennes. Pour l’instant du moins, j’ai pas mal plus envie de Y que de X.

Advertisements

11 réflexions sur “Reflet.

  1. Karine : HAHA venant de quelqu’un qui en a, j’avoue que ça fait un peu mère indigne!! :P Pourquoi, regrettes-tu? (T’as le droit de le dire ici, sous le couvert de l’anonymat de l’Internet.. haha!)

    Sans blague, je dis pas que j’en aurai jamais. Mais les « p’tites méres », comme je les appelle, me gossent éperdument. Me semble qu’il y a moyen d’être mère sans être « une p’tite mère » qui axe sa vie autour de ses enfants et qui pense que le bonheur ultime passe juste par eux. Tapeu là! Je peux tu être un être humain épanoui tout seul avant d’avoir des kids? Et si finalement, ça m’épanouissait pas pentoute, avoir des enfants?

    J’ai pour mon dire que je ferai pas d’enfants avant de juger que je suis un être humain satisfaisant à avoir comme parent. On peut pas être parfait, mais je veux pas m’accomplir à travers mon enfant, ni que mon bonheur passe uniquement par lui. Je juge que ce sera beaucoup plus profitable pour lui que j’aie tout ça AVANT de le concevoir.

    C’est ma vision des choses. Je juge aucunement les gens qui ont choisi d’en avoir; je juge juste ceux qui considèrent que TOUT LE MONDE devrait en avoir, qu’il y a que ça de vrai. Viarge, je respecte ton choix, respecte donc le mien. Ça se pourrait tu que mon bonheur à moi passe par autre chose? Es-tu capable de concevoir ça?

    J’aime pas les gens qui croient que ce qui est bon pour eux est bon pour tout le monde. Ça m’énerve. Autant que mon père qui pense que mon bonheur professionnel passe systématiquement par la fonction publique, parce que le sien passe par là. Arghh.

    Ok, fin de la montée de lait. Imagine-moi boostée aux hormones combien je serais maligne….. C’t’inquiétant. ;)

  2. Finalement, après t’avoir lu, je réitère : N’en fait pas, SVP!!!! My god… Avoir ça comme mère…. :P

    Et pour répondre à ta question : Non je ne regrette pas. Je suis juste très sarcastique dans ma vie (mon humour?!). Mais ça faut me connaître pour le savoir ;)

    Oui, je regrette parfois mon temps libre.
    Mon temps à moi-tu-seule, pis le pas-d’horraire-je-fais-ce-que-je-veux-quand-je-veux, pis le temps en amoureux, aussi.

    Mais un regard d’un de mes garçons me fait oublier tout ça en un clin d’oeil.
    Au lieu d’un 50/50 entre les deux, ça devient un 95/5 en faveur de mes petits monstres!

    Qu’est-ce que tu veux, ils sont attachantes ces petites bêtes là! lol

  3. Haha.. pour l’instant je déverse ma dose d’instinct maternel sur mes animaux, et je me permets même parfois de materner un peu mes amis et mes collègues. Ça me satisfait pleinement.

    On m’a déjà dit que le jour où tu vois un enfant faire une crise de larmes à l’épicerie et que tu te dis quand même « j’en veux un », c’est que t’es probablement prêt. Pour l’instant, je me dis même pas « j’en veux un » devant un qui dort…

  4. J’pense qu’on est jamais prêt à 100% En tk nous notre poupoune était une surprise et même pour 100 millions de dollars, je ne reviendrais pas en arrière pour changer les choses! On en parle encore aujourd’hui mon chum pis moi pis on se dit que c’était le plus beau coup de pied au derrière que la vie nous a envoyé :)

    Et puis moi aussi je pensais beaucoup comme toi. Dans la vie j’suis une personne à part entière, indépendante, autonome et TRÈS spontanée. J’me disais que rien changerait le jour où j’aurais un enfant, que je parlerais pas QUE de ma fille. Ben depuis 3 mois j’ai une sapristi de claque dans la face! Lol! Premièrement de quoi d’autre veux-tu que je parle? Je passe 24/24 H avec ma fille, même si je sors à tous les jours, on dirait souvent que je sors de la planète Mars (genre en écoutant la voix, dire à ma mère: j’la connais pas la toune de Bruno Mars alors qu’elle joue depuis 1 mois à la radio). Et TOUT LE MONDE que je croise ne font que me parler de ma fille, me poser milles questions sur son développement et me donner douze cent mille conseils! et deuxièmement mon petit veau est toujours accroché à mon frigidaire (lire ici ma plantureuse poitrine) et ne veut absolument rien savoir du biberon, ça limite un peu les sorties spontanées (juste se préparer pour aller à l’épicerie prend 20 minutes :P).

    MAIS les sorties manquées, le sommeil entrecoupé en baisse, le manque de sujet de conversation, etc. ça n’arrive même pas à la cheville du bonheur que ça procure! Parce que maudit que ça pogne direct dans les tripes ces petites bêtes là! On dirait que c’est un organe en-dehors de mon corps! Je pensais JAMAIS pouvoir autant aimer, JAMAIS!

    Et je ne te juge pas si tu ne sens pas l’appel! Je trouve ça beaucoup plus louable quelqu’un qui est capable de le dire plutôt que quelqu’un qui se conforme au moule et qui scrappe l’existence de ses propres enfants!

  5. Vanessa, c’est beau ce que tu dis.Vraiment.

    Je doute ZÉRO du bonheur qu’un enfant peut procurer dans la vie. Si demain matin je tombe enceinte par badluck, je vais le garder et je suis sûre que jamais de ma vie je le regretterais. C’est pas tant l’enfant qui me tente pas, on dirait, c’est plus justement tout ce qui vient avec : ta vie qui tourne autour de lui, les gens qui te parlent que de ça, comme si tout d’un coup, t’étais plus rien d’autre qu’une maman. Je trouve ça déprimant, et je suis zéro prête à m’embarquer là-dedans parce que je sais très bien que c’est exactement ÇA qui me tuerait. Pas mal plus qu’un bébé qui braille.

    Mais comme tu dis, j’aime mieux m’abstenir de faire des enfants tant que je vais feeler comme ça plutôt que d’en faire juste parce que « ah ben, je suis dans l’âge là hein » ou parce que tout le monde me dit que c’est donc ben merveilleux pis que ce serait donc ben la plus belle chose qui pourrait m’arriver. J’en doute pas pentoute. Mais ça veut pas dire pour autant que ma vie actuellement est moins merveilleuse parce que j’en ai pas, c’est ça l’affaire. Et c’est ce qui me gosse parce qu’on dirait que souvent, les gens qui ont des enfants (et je te vise pas du tout là!!) te font sentir comme si tu seras jamais accompli à 100% si t’en as pas. Wrong.

    Et c’est pour leur faire comprendre ça que je me débats. ;)

Vos mots de tête

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s