Grow up.

Partout, j’entends des filles dire « Ah non! J’ai pu d’bébé! »

Ta fille a 3 dents? « Ah non! J’ai pu d’bébé! »
Ton fils entre à la maternelle? « Ah non! J’ai pu d’bébé! »
Ta fille veut pu rien savoir du sein? « Ah non! J’ai pu d’bébé! »

Le but de faire des enfants, dans la vie, c’est pas justement de fabriquer des êtres humains et de les épauler tout au long de leur apprentissage de la vie afin qu’ils finissent, un jour, par être des personnes à part entière, menant leur vie selon leurs choix, leurs convictions, leurs connaissances?

Parce qu’il me semble que pour moi, c’est ça, faire des enfants. C’est pas se fabriquer une poupée vivante qui, tu l’espères, restera la plus petite et la plus dépendante de toi possible tout au long de sa vie! Je serais tellement fière de voir mon enfant évoluer, prendre l’autobus, se faire des amis au parc, graduer du secondaire. Je serais fière en me disant que j’y suis peut-être un tout petit peu pour quelque chose. Et si je pleurais, ce serait de joie, pas de peine de perdre mon bébé.

Si tu voulais un truc qui reste mini, fallait acheter un chihuahua.

Advertisements

24 réflexions sur “Grow up.

  1. hahaha True!

    Et c’Est rendu dingue comment tous les gens qui m’entourent se reproduisent comme des lapins!!! Au moins 50% de mon fil d’actualité facebook est dédié à ces photos de bébés qui se ressemblent tous… Je mentirais si j’disais que ca ne chatouille pas mon instinct de reproduction un tantinet par contre!

  2. C’est normal.. T’es dans l’âge de te reproduire, et logiquement, tu te tiens avec des gens de ton âge. ;)

    De mon côté ce sont les extrêmes : soit ils n’en ont pas, soit ils en ont 3-4! Ceux qui n’en ont pas veulent rien savoir d’en avoir pour l’instant, et ceux qui en ont ne centrent leur vie que sur leur paternité/maternité. Je sais pas ce qu’on doit comprendre de tout ça…

  3. J’ai déjà songer à adopter(pas pour tout suite là, mais éventuellement.) Par contre, je ne serai pas un de ses pères adoptifs bourgeois qui voit l’adoption comme un prétexte pour venir en aide à un pauvre orphelin. Si j’adopte un jour, c’est principalement pour épargner l’élasticité vaginale et le corps de ma conjointe hahaha. Évidemment le fait de sauver la vie d’un enfant qui n’a pas de parents entre aussi en ligne de compte, mais ca tombe en troisième dans la liste de mes priorités. (J’ai réellement vu des grossesses causées des dommages irréparables haha). Mais j’aimerais quand même perpétuer ma génétique tôt ou tard.

  4. Wow. C’est de loin la pire des raisons que j’ai entendues en faveur de l’adoption. Et tu te permets de dire que tu ne veux pas être un de ces bourgeois qui adopte pour venir en aide à un pauvre orphelin? « Non non, détrompez-vous, je fais pas ça pour aider un enfant qui en a besoin, non non, moi j’ai adopté juste pour que ma blonde ait le vagin intact, soyez sans crainte! » Un peu minable.

    Moi je songe sincèrement à l’adoption, plus qu’à n’importe quelle autre façon d’avoir des enfants. Mais je te dirai pas pourquoi, tu vas me trouver bourgeoise.

  5. hahahaha J’disais ca surtout pour rigoler. Tu peux pas t’imaginer à quel point, en vrai, je suis un fervent défenseur de la veuve et de l’orphelin! J’ai tenu à peu près le même discours en présence de la gente féminine dernièrement et je suis passé à un cheveux de me faire lapider.

    Mais sérieusement, j’ai vu dans les yeux de certain chums/connaissance l’absence totale de libido suite à une grossesse ingrate! Certaine femmes retrouvent leur tailles de guêpe 3 mois plus tard, d’autre sont métamorphosées à vie et deviennent des incubateurs sur pattes! C’Est un bon guess à prendre!

    Mais j’imagine que quand t’aime vraiment la fille, le sex-appeal ne peut qu’être décuplé après avoir donné la vie. Et précisons que je suis totalement contre l’avortement. Si il m’arrivait un accident, je n’irais pas jusqu’à me départir de ma future progéniture simplement pour préserver la circonférence vaginale de la femme de ma vie.

  6. Juste pour être sûre.. Si jamais un jour tu rencontres une travailleuse sociale chargée d’évaluer ton aptitude à t’occuper d’un enfant en vue d’une adoption, dis-lui rien de tout ce que tu m’as dit là. Rien.

  7. C’est noté. J’aurais p-e dû éviter d’élaborer. Dans ma tête ca sonnait un peu moins trou d’cul!

    Mais y’a peut-être un soupcon de jalousie dans mon aversion envers les parents qui m’entourent. J’ai p-e hâte d’avoir envie d’avoir un enfant en acceptant les conséquences physiques ou psychologiques que ca engendre. Mais bon, ce qui se dit sur la blogosphère reste sur la blogosphère!

    Précisons que je ne tiendrais pas les mêmes propos en m’adressant à la future mère potentielle de mes enfants. J’envisage éviter le sujet pour un bon 2 ou 3 ans encore.

  8. Tu sais comment je t’aime (gros aveu ici ce soir) et là je vais tellement, mais tellement faire ma fille poche (lol), mais si un jour tu as des enfants, tu risque de comprendre tout ça ;) Bon je dis pas que toute2s les filles (parents) sont comme ça, mais c’est comme quelqu’un qui n’a jamais bu de vin et qui dit j’aimerai jamais ça et je n’en boirai jamais une bouteille à toutes les semaine » ;) Au final c’est celui-là qui se transforment en alcoolique :P

    J’ai toujours pensé comme toi au sujet des enfants, mais le jour où tu en as, tu ne contrôles tellement plus rien! La plus belle phrase que j’ai lu au sujet de la maternité c’est: « Avant j’avais des principes, maintenant j’ai des enfants » Ha! Ha! Et c’est totalement vrai!

    Je te jure que je me suis fait prendre au jeu! Je ne te dirai pas combien de fois je peux être émue à chaque étape que ma fille fait, à chaque fois que je me rappelle c’était comment « avant », à chaque fois que je regarde des photos, des vidéos du début de sa petite vie. Je l’écris et j’ai le goût de brailler ma vie! Lol! J’ai envie de revivre toutes ses premières fois parce que c’est indescriptible ce qu’on peut vivre avec son enfant. C’est aussi la fierté de voir que c’est TOI qui aide au développement de ton enfant, que c’est TOI qui lui apprend tout ça! Et je pense que c’est ça qu’on veut dire quand on dit: « Je n’ai plus de bébé »! C’est le souvenir de qu’est-ce que c’était, de où on est partis et où on est rendus :) Si tu en as envie, je te le souhaite de tout mon coeur! C’est une adaptation, mais c’est la plus belle chose au monde, sérieusement!

    Et cher Monsieur Sun Tzu, j’avais écris un charmant commentaire à ton égard, mais finalement, plus ça allait, plus je pompais en te parlant de vagin et de libido de nouveaux parents… Donc je m’abstiendrai et je te conseillerai de t’acheter un chien en tetou et d’aller vivre en seul, reclus, dans le fond du bois pour préserver la santé mentale (et vaginale) d’une fille qui pourrait songer avoir un bébé avec toi ;) Ou dans une commune avec des gars! Ça pourrait être une option pas pire aussi :P (Tout ceci est dit sur un joli ton, je ne suis pas une tetoune frustrée d’avoir 50 livres de plus qu’avant sa grossesse avec un vagin mou qui fait l’amour uniquement lorsque la pleine Lune tombe un jeudi)

  9. Vanessa : Tu sais comment je t’aime aussi (haha) mais présentement, c’est pas la fille poche que tu fais, mais juste la « p’tit mère ». ;)

    Si tu relis comme il faut mon post, nulle part tu ne vas voir que je trouve ces filles-là connes de s’émerveiller sur l’évolution de leur enfant. Au contraire, c’est justement ce que je dis, que le but de faire des enfants c’est de les voir évoluer, un peu grâce à toi, et de les voir se forger une personnalité propre à eux, des ambitions propres à eux. Je n’ai pas dit que ce n’était pas beau, tout ça. J’ai juste dit que ça n’avait pas de sens de pleurer que ton bébé grandit, quand au départ, un enfant, c’est fait pour ça! T’es pas supposée te surprendre que ton enfant grandisse et évolue! T’es juste supposée t’en réjouir.

    Ce que tu as fait là, dans les 3 paragraphes qui m’étaient destinés, c’est essayer de me convaincre des joies de la maternité, alors que nulle part je n’ai dit qu’il n’en était rien. Si moi, par exemple, je trippe ben raide sur le beurre de peanut — et c’est le cas! —, et que toi tu me dis que t’aimes vraiment pas ça, est-ce que je vais me sentir obligée de détailler en long et en large le pourquoi du comment le beurre de peanut est l’élément des viandes & substituts le plus savoureux de tous? Est-ce que je vais me sentir obligée de te faire comprendre que c’est la meilleure chose au monde à mettre sur tes toasts le matin? Est-ce que je vais te dire que si t’aimes pas ça, c’est clairement parce que t’as pas assez essayé, que tu devrais vraiment en manger chaque jour pour le restant de ta vie pour comprendre que c’est délicieux? Je pense pas. Je vais juste me dire dans ma tête que tu manques quelque chose, mais que c’est ton affaire, si toi tu préfères la confiture.

    Là, tu as essayé de me convaincre qu’avoir des enfants était fabuleux, alors que ce n’était pas le coeur du débat. Tu as agi en p’tite mère, en défendant corps & âme la maternité, comme elles font toujours en se sentant piquées alors que ce n’est pas le cas. Sois sans crainte, je trouve ça vraiment fabuleux pour toi que tu le vives comme ça, mais ce n’est pas ton témoignage — ni celui de quiconque, d’ailleurs! — qui m’en convaincra. Je me dis qu’un jour, ça va me venir tout seul, comme une illumination — ou pas, et ce sera tant pis. Mais vous, les p’tites mères, arrêtez donc de vous sentir obligées de vous « justifier » en essayant de faire entrer de nouveaux membres dans votre secte! Je te ferai pas aimer le beurre de peanut. Au même titre que tu ne me feras pas aimer la maternité en m’en parlant. Tu peux dire que c’est fabuleux, mais essaie pas de m’en convaincre en me disant « Tu vas voir, quand tu vas le vivre tu vas comprendre! » J’ai jamais eu de jambe cassée, pourtant je peux très bien m’imaginer quelle douleur ce doit être. Faut pas prendre les gens pour des idiots; au nombre d’adeptes de la secte, je commence à le savoir, oui, à quel point c’est donc ben super merveilleux, et étrangement, plus j’en entends parler, et plus ça me turn-off, parce que fuck que j’ai peur de devenir de même un jour!

    Par contre (et c’est à ce moment-là que j’espère que la p’tite mère en toi ne soit pas fâchée), je sais que la « fille avec des principes » est encore un peu alerte parce que tu as dit « vagin mou » et que ça me fait encore extrêmement rire de le lire. :P

  10. T’inquiète, je n’essayais pas de me justifier! J’essayais plutôt de t’expliquer pourquoi on dit ça :) Mais bon je n’essayais et n’essayerai CERTAINEMENT pas de t’endoctriner dans ma secte de parents! Je te trouve plutôt amère au sujet de la maternité/parentalité… Je n’essaie aucunement de te convaincre des joies d’avoir des enfants! Mais je faisais juste te parler de ce que je vis pour que tu comprennes qu’on est juste des grosses guimauves molles devant nos bébés qui grandissent ;)

    Il y a un proverbe qui dit: Ne juge jamais un homme avant d’avoir marché un mille dans ses souliers! Eh bien voilà!

    Je n’ai pas envie de dire quoi que ce soit d’autre parce qu’on est totalement à l’opposé dans nos opinions et c’est bien bien correct!

    Et je ne suis vraiiiiiiment pas fâchée :) J’aime ça argumenter! Et j’aime ça te lire! Et t’écrire des commentaires! Sur ce, je vais aller voir mon bébé-qui-n’est-plus-un-bébé-qui-a-quatre-dents-qui-trotte-à-quatre-pattes-qui-va-à-la-garderie-à-temps-plus-que-partiel-qui-crie-après-le-chat-et-mange-le-câble-HDMI-de-la-télé-et-qui-a-déjà-presque-9-mois!!! ;)

  11. Haha.. Tu sais c’est quoi le pire? Le seul bout de ce que tu me dis qui m’a attendri, c’est de penser à ton pauvre chat qui se fait crier après.

    Je suis pas amère. Je suis juste pas intéressée. Et dis-toi que ça me « gosse » autant que les gens ne comprennent pas ça que toi qui ne comprend pas comment je peux ne pas être éblouie par la maternité/parentalité.

    Dis-toi quand même que tu es du bon bord de la clotûre. Moi je suis de celui que tout le monde juge. Y’a des jours où j’aimerais mieux être éblouie, ce serait plus simple.

  12. J’aurais du préciser que je ne te juge telllllement pas :) Je préfère les gens qui sont capables de dire que ça leur dit rien d’avoir des enfants plutôt que d’en faire, sans nécessairement le vouloir, juste pour fiter dans le moule et qui te scrap ces pauvres enfants!!! Je peux entièrement comprendre que tu n’es pas éblouie ou attirée! Je suis certaine qu’il y a des choses qui font ton bonheur qui ne me tente pas, mais pas pantoute! Pis c’est correct! C’est ça qui fait la beauté du monde! La diversité :)

    Si tu prends en pitié ma pauvre Minine, je ne te dirai pas par quoi elle passe! Oh la la! Elle mange ça chaud :P MAIS! Elle a l’avantage de se lever et de sacrer son camp quand elle est écœurée!

  13. Non je sais que tu ne me juges pas, je disais ça en général. À 28 ans, quand t’as un chum, une maison et pas d’enfants, ça arrive assez régulièrement que tu te fais poser la question « Pis? Les enfants, c’est pour quand? » Je trouve ça vraiment indiscret comme question.. On ne sait pas ce qui se passe dans la vie des gens. Peut-être que ça fait 2 ans qu’on essaie, sans succès, et que ça m’attriste vraiment. Ce n’est pas le cas, mais si ce l’était? C’est comme demander à quelqu’un en surpoids quand est-ce qu’il pense perdre ses livres en trop.. Ça se fait pas, je trouve.

    Donc des fois, même si c’est pas coulé dans le béton, je dis « Pour jamais. J’haïs ça des enfants. » juste pour les mettre mal un peu et m’assurer qu’ils me jugent pour la peine…! ;)

  14. J’avoue qu’avant de tomber enceinte, ça me fatiguait un peu quand on me questionnait à ce sujet (surtout quand ça retontit sur la table à chaque rencontre!). Je savais que j’en voulais, mais je n’étais pas pressée. C’était important pour moi de vivre ma vie de couple avant de songer à une vie de famille… (Puis-je gérer ma vie comme je l’entends svp!?)

    Une fois, une «connaissance» avait poussé le bouchon un peu trop loin dans l’indiscrétion, alors je lui avais raconté une énormité juste pour qu’elle se sente mal (genre que j’étais devenue infertile suite à une deuxième fausse couche qui avait mal tourné!).

    …Bon, ok, je sais pas vivre! :P

  15. Haaaahahahaha! T’es pire que moi! J’espère juste que c’est pas à ta mère que t’as dit ça.. normalement c’est les mères qui ont hâte qu’on procrée.. Pas pire, la mienne me lâche les baskets; c’est même la première à me défendre et à dire que j’en aurai quand j’en aurai envie pis que c’est pas plus grave que ça! Pour moi sa seule et unique expérience de maternité a pas été si fabuleuse que ça… haha! :P

    Pis tsé, maintenant que t’es enceinte, je suis sûre que le monde te gosse autant. Tout le monde a une histoire d’horreur à te raconter (comme si t’avais besoin de ça!) ou s’inquiète que tu as pris trop de poids ou pas assez (souvent les deux commentaires dans une même journée d’ailleurs!).. pis là après watch out, ça va t’écoeurer pour savoir quand est-ce que t’en fais un deuxième!

    Sais-tu, je pense qu’on s’en sort jamais vraiment. lol

  16. Ha!Ha! Ça serait horrible de raconter un tel mensonge à sa mère! La mienne avait définitivement hâte d’être grand-mère (je ne suis plus sûre si j’étais menstruée la première fois qu’elle m’en a parlé?! ;) mais ses commentaires étaient faits avec humour… ou bien elle déconnait en assouvissant sa soif de grand-mamaternité sur mes chats : « Gizmo! Viens voir Mamie! »

    Ah oui! Les histoires d’horreur!! Je me demande où les gens ont la tête des fois… L’autre jour, j’ai croisé quelqu’un qui a constaté ma condition à ma bedaine et qui m’a demandé, après les félicitations d’usage, si j’avais des craintes. Je lui réponds que non, que je me sens prête à vivre cette étape-là… Et là, il me dit : « Non, c’est parce que ma nièce a fait une fausse couche tardive et ça l’air que ça fait aussi mal qu’un accouchement et que… »

    Euh? TA YEULE!

Vos mots de tête

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s