Constat de vie d’adulte slash future p’tite mére.

Ces temps-ci, avec la succession de mon père et tout ce qui vient avec, j’arrête pas de dire que je passe mon temps à régler des schnouttes d’adulte. Faut croire que j’en étais pas encore une – ou pas encore suffisamment – parce que ça me fait vraiment beaucoup chier de gérer tout ça.

Quand ton agenda est booké de rendez-vous à la banque, chez le notaire, à la SAAQ, encore chez le notaire, encore à la banque, tout ça entrecoupé de rendez-vous chez le médecin, d’appels aux assurances et de discussions sérieuses parsemées d’expressions comme « taux d’intérêt », « assurance titre » et « gain en capital », tu finis un tout petit peu par regretter l’époque où le plus grand de tes soucis était de savoir combien d’argent tu pouvais investir à la soirée « Quadruple ton cash » au Pub Avenue le mercredi soir dans le seul et unique but de te rapprocher autant que possible du coma éthylique sans toutefois débourser ta paye en entier.

Genre aujourd’hui, le plus gros trip que j’ai vécu, c’est de tromper mon courtier d’assurance en appelant dans son dos chez Desjardins pour savoir combien eux me chargeraient pour mon assurance habitation. Pis après devoir écrire à mon courtier pour m’excuser de le tromper avec Desjardins. Pis me sentir ben ben mal de ça. Je m’auto trouve pathétique.

Tsé là, quand ta vie c’est PAS Watatatow. -_-

Advertisements

2 réflexions sur “Constat de vie d’adulte slash future p’tite mére.

  1. Salut Audrey,
    je suis passée ici, je me demandais comment tu allais. C’est vrai que c’est platte desfois, la vie d’adulte. T’sé quand on avait 17 ans et que notre kick nous avait « même pas regardé », c’était la fin du monde. Si on avait su à quel point il y aurait pire…on n’aurait tellement pas perdu notre temps avec lui! Et si un adulte avait le malheur de tenter de nous rassurer, OH qu’il ne comprenait rien à rien à ce qu’on vivait ;)

    Tu dois être sur le bord de voir la binette de ton enfant! Je te souhaite un accouchement sans tracas et un petit poupon pétant de santé!

    Continue d’avancer… La vie d’adulte a quand même ses avantages (du haut de mes 30 ans). Sérieusement, j’aimerais parfois retourner à l’adolescence parfois, mais avec le bagage et l’expérience que j’ai aujourd’hui. Certaines choses ne se passeraient peut-être pas de la même manière! Mais si on m’offrait d’y retourner, je pense que je ne voudrais pas. Ok, peut-être une semaine, mais pas plus. J’aime mieux mes problèmes d’adultes que les hormones d’ados qui te font voir tout plus gros et pire que ce que ce l’est vraiment.

    Chaque chose en son temps, qu’on dit ?

  2. Hey. Merci de t’informer, c’est gentil. Ça va bien, très bien même je dirais. :)

    T’as raison, je retournerais pas non plus à mes « problèmes » d’ado. La vie d’adulte c’est plate des boutes, mais ça vient avec des ben gros plus qu’on n’avait pas à 15-16 ans et qui compensent amplement! ;)

    Moi aussi je me dis des fois que j’aimerais ça exemple retourner au Cégep, dans mes cours de Philo, mais avec le minding que j’ai aujourd’hui. Je trouverais ça donc ben plus intéressant et pertinent, au lieu de juste trouver ça cave de se questionner sur des principes fondamentaux de la vie. Maudit qu’on est épais quand on est jeune, dans le fond, on pense tout savoir de la vie mais Dieu qu’on en sait rien pentoute!!

    Pis un jour, ma fille va me faire le coup, me dire que c’est donc ben cave, la politique, pis qu’elle en a donc ben rien à foutre.. Pis je la traiterai de jeune insouciante en m’acharnant à lui faire comprendre que c’est quand même un peu important de s’y intéresser. Pis je réaliserai après que j’ai fait la même chose à mon père à 16-17 ans, pis qu’il a dû me trouver un tout petit peu conne aussi, sans me le dire. lol ;)

Vos mots de tête

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s