Magnifiée.

Le coming out de Maripier Morin concernant son acné m’a beaucoup touchée. Ça prend du courage pour faire ça et je lui lève mon chapeau; ceux qui vivent ou ont vécu avec un problème d’acné pourront comprendre.

Je vois la journée sans maquillage arriver à grands pas, et comme chaque année, je suis 0 game de le faire. Je ne suis pas le genre qui se maquille en se levant le matin, mais à part mon chum & ma fille, peu de gens me voient sans makeup dans la vie.

Dans les dernières années, j’ai moi aussi souffert d’acné sévère. Passé 20 ans, ne pas avoir une seule journée sans bouton, ça finit vraiment par te scrapper l’estime de soi. Sans l’existence du maquillage, honnêtement, je ne suis pas sûre que j’aurais survécu sans y laisser une part de ma santé mentale.

L’acné, ça te fait te sentir sale, on dirait. Ça te fait regarder par terre quand les gens te parlent, de peur qu’ils ne focussent que sur ton énorme bouton au menton. Ça te fait angoisser à l’idée que quelqu’un soit à moins d’un mètre de toi, parce que le makeup, ça a quand même ses limites en terme de subterfuge. Ça te fait avoir peur de faire un hug à quelqu’un de peur de laisser une partie de ta foundation sur son épaule tel un linceul. Ça te fait te regarder 368 fois dans le miroir chaque jour pour t’assurer que ta face n’a pas magiquement absorbé ton maquillage ou, pire encore, que tu ne reluis pas comme un soulier en cuir verni.

Bref, ça fait tourner ton cerveau à une vitesse folle, et ça te fait te soucier beaucoup trop de ce que t’as l’air. Maintes fois j’ai senti l’angoisse monter en moi en me regardant dans le miroir au sortir du bain, démaquillée & rougie. Maintes fois j’ai pleuré, me sentant laide et dégueulasse. Quelques fois, même, j’ai évité une sortie parce que mon opération camouflage ne s’était pas suffisamment bien déroulée.

J’ai vu des médecins, des dermatologues, j’ai pris des pilules, des antibiotiques, des crèmes… Rien ne fonctionnait. Alors on camoufle, et on prie pour que ça passe. On se met à détester toutes les filles à la peau de pêche, on se dit qu’on était vraiment conne, avant, de se maquiller alors qu’il n’y avait rien à cacher. On rêve secrètement au jour où on pourra sortir avec seulement une petite touche de mascara et marcher la tête haute, fièrement.

Aujourd’hui, je peux dire que j’ai un petit regain d’espoir. Ma peau est lisse, je n’ai pas eu de bouton depuis plusieurs semaines mais je ne crie pas trop rapidement victoire. Cette épreuve aura quand même laissé quelques traces, mais corriger un teint inégal est beaucoup plus facile que de camoufler de gros boutons. Parce que l’acné, en plus d’être disgracieux, ça fait extrêmement mal! Même si on voulait éviter les miroirs et oublier que ça existe, le simple mouvement du visage nous rappelle ce qui s’y trouve.

C’est dur de s’assumer la face à nu, sans makeup ni filtre Instagram pour la magnifier. Ce que Maripier Morin a fait, c’est de montrer aux gens qu’avec une équipe pour faire tes cheveux, ton maquillage, choisir ton linge, photoshopper tes photos, tout le monde peut avoir l’air d’une star. Mais la vraie vie, c’est ce qu’il y a en-dessous de tout ça, et il faut être capable de s’aimer comme ça aussi.

Pis ça ben… on travaille toutes bien fort là-dessus je pense.

Advertisements

2 réflexions sur “Magnifiée.

  1. Je fais partie des chanceuses qui ont toujours eu une peau de pêche… jusqu’à l’âge de 30 ans! J’ai fait de l’acné, environ un an, d’un seul côté de mon visage. Je capotais un peu, mais je me disais que j’aimais mieux l’avoir à un âge où j’étais capable de l’accepter. J’ai eu de la chance, ça a fini par partir tout seul. C’était probablement hormonal. N’empêche que ça m’a fait ressentir une vague de sympathie pour tous les jeunes et moins jeunes pris avec ce problème. Pour mon frère qui est pris avec ça depuis l’adolescence (il a maintenant 30 ans) et qui pour une raison de santé ne peut pas prendre de médicaments contre l’acné. Tout ça pour dire que j’ai moi aussi trouvé l’initiative de Maripier Morin très inspirante pour tous les jeunes et moins jeunes pris avec ce problème. Quand on la voit toute maquillée à la télé on dit dit qu’elle est tellement belle.. mais finalement, elle est vraiment comme tout le monde. Faut du guts pour faire ça quand ta face est connue!

  2. En effet, j’en ai pas non plus à l’adolescence et je me considère chanceuse.. C’est toujours chiant d’en avoir, mais c’est mieux à un âge où ton estime de toi est déjà « solide » je pense.. Et puis les gens au bureau te traiteront pas de face de pizza….. En tout cas c’est pas supposé haha!

Vos mots de tête

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s