Moi.

Il y a 7 ans, j’écrivais ceci :

Qui?

Jeune fille, éventuellement jeune femme en devenir, située quelque part dans la vingtaine, désorientée par dépit, paresseuse par choix. Je tente un peu vainement de trouver ma place, ma « case », mon « où je me vois dans 10 ans ». À travers mes questionnements, mes remises en question, je viens ici parler de tout et n’importe quoi, histoire de me changer les idées, un peu.

Pourquoi?

Parce que peut-être qu’en libérant tout ce qui traîne dans ma tête, je réussirai à faire fuir mes migraines qui, étrangement, sont apparues justement comme je me désorientais.

Pour qui?

Pour tous ceux qui ont envie de me suivre, même si je ne sais pas où je vais. ;)


Aujourd’hui, j’écrirais plutôt cela :

Qui?

Jeune femme en devenir, dans la très fraîche trentaine – plus frais que ça t’as encore 29 ans! – désorientée par dépit, réorientée par choix. Je crois avoir trouvé ma place, ma « case », mon « où je me vois dans 10 ans », même si ça m’en a pris 5 pour l’assumer pleinement. À travers mes questionnements, mes remises en question – parce que ça, ça changera jamais! – je viens ici parler de tout et n’importe quoi – surtout n’importe quoi! – histoire de me/vous changer les idées, un peu.

Pourquoi?

Parce que mes migraines sont pas mal disparues depuis que le ménage de ma tête a été fait mais que j’ai encore besoin d’un défouloir, des fois. Comme quoi même une fois réorientée, j’en perds encore parfois mes points cardinaux!

Pour qui?

Pour tous ceux qui ont envie de me suivre, parce que même si j’ai une meilleure idée d’où je vais, une fois de temps en temps, il y a « recalcul en cours », pis ça ben, ça te fait parfois emprunter une route que t’avais jamais vue avant! ;)

22 réflexions sur “Moi.

  1. Moi début trentaine, on m’a demandé dans mon début vingtaine, comment je me voyais dans 10 ans? Je ne savais pas trop, peut-être pas-mal comme à 20 ans, mais j’pense que sincèrement, j’ai appris beaucoup de chose mais je vois parfois ma courbe descendre!..

    Je me re-pose la question là, comment je me vois dans la quarantaine, pis j’espère qu’une fille comme toi écrira un billet sur un blogue pour me le rappeler!!!

  2. @Audrey et jenemappellepasceline

    Après 38 années passées, parfois sur cette terre parfois la tête dans les nuages j’ai fini par apprendre que le voyage est beaucoup plus important que la destination.

  3. Hum.. les migraines hein..? En même temps que ta désorientation, chapeau de faire les liens.

    Mon conseil, l’exercice physique, à petite dose pour commencer, modéré. Mais quelque chose me dit qu’avec l’énergie de tes mots, tu en fais déjà.. ;)

    Alors, peut-être la méditation, j’y crois aussi à ça. :)

  4. Hahaha! Tout d’abord : bienvenue! ;)

    Visiblement, je dois passer toute mon énergie dans les mots, parce que sincèrement, côté activité physique, je dois en faire à peu près à la même fréquence qu’une grand-mère. Et encore..

    Mais bon.. je compte bien m’y mettre.. un jour.. bientôt.. possiblement.. (On sent déjà la motivation qui sue par tous mes pores!)

    Mais là je songe au yoga, on m’a dit que c’était bon pour les migraines. Et tellement plus relax qu’aller au gym. Ark. ;)

    Sinon, pour l’instant, j’ai toujours ma béquille de médication qui marche pas trop mal. Je gère. ;)

  5. 25 ans à peine. Paumée comme si j’en avais 15.

    Sinon tout pareil.

    Sauf la localisation.

    J’te suis sur les chemins, ton blog à un p’tit goût d’ailleurs, si présent et si proche pourtant.

    Bref, j’adore, je cautionne.

    Sylvain, cette petite phrase est bien sympathique, puis-je me permettre de te citer ailleurs?

    Perso

  6. Elune : Wow. Merci vraiment beaucoup!

    Et en passant, je ne crois pas que Sylvain ait une objection à ce que tu lui piques sa phrase, je l’ai entendue maintes fois ailleurs, elle n’est forcément pas de lui. ;)

  7. De rien. J’aime ta façon d’écrire. C’est simple. Clair. Drôle et touchant. :)
    Et puis, j’ai toujours rêvé de venir par chez toi meme si c’est à 8000 km de chez moi.

    Pour Sylvain, ce n’était que pure formule de politese.

    Bise Mam’zelle.

  8. Mon épouse et moi sommes tombés sur votre blog hier soir en faisant une recherche sur Google en tapant « CTRL-Z » dans la recherche. Deux heures plus tard, nous ne l’avions toujours pas quitté et étions genre mi-2011. Ha! Ha! C’était drôle et intéressant parce que ce que vous exprimez bien souvent sont des choses que mon épouse et moi pensions être les seuls à penser. Puis vous les écrivez dans un style qui nous ressemble aussi. C’était très bien, continuez! Oh! Une chose par exemple qui est différente par exemple. Mais ne le prenez pas mal et ne changez rien là… C’est votre style et ne le changer pas là… C’est pour les négations dans vos phrases: plus souvent qu’autrement il n’y a pas de « ne » ou de « n' ». Genre vous écriver « J’aime pas quand… » au lieu de « Je N’aime pas quand… ». Ou bien « Je pense pas que… » au lieu de « Je NE pense pas que… ». Mais c’est correct là… Ne changez rien, c’est juste original un peu de revenir toujours comme ça, ça vous donne un style. Vous êtes maintenant dans notre blog-roll.

  9. Des Semblables : Merci beaucoup pour le commentaire, c’est très gentil! :)

    Pour les négations, je ne sais pas si vous êtes Québécois – ce qui expliquerait pourquoi vous n’êtes peut-être pas familiers avec l’absence de marque de négation – mais c’est assez fréquent, surtout à l’oral, de laisser tomber le « ne/n' ». Comme mon blog est un lieu où, justement, j’écris un peu comme je parlerais à un ami, disons que l’utilisation de la négation prend souvent le bord. Mon but en écrivant, c’est qu’on ait plus l’impression que je vous jase que l’impression que je vous écrit. En s’embourbant trop dans les règles du français écrit, on perd parfois tout l’intérêt du français oral. :)

    Mais merci. :) Au fait, j’aimerais bien avoir le lien de votre blog également; quand je clique sur votre nom, ça revient au mien. Erreur de Ctrl-C/Ctrl-V j’imagine. ;)

  10. Mon épouse et moi vous souhaitons une Bonne Année 2014, à vous ainsi qu’à monsieur bien sûr! Nous espérons que vous partagerez encore avec nous les petits travers de votre vie, ce qui vous irrite et ce qui vous faire sourire aussi. C’est toujours intéressant de vous lire.

Vos mots de tête

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s